Green port - MCG

Aller au contenu

Menu principal :

Green port

MCG
Système de management et mise en place d'un "Green port"

La zone portuaire est avant tout un outil dont on attend qu'il améliore son efficacité pour approvisionner, participer à réguler les prix des importations à Mayotte mais aussi contribuer à créer des ressources par ses prestations en tant que HUB. Les moyens pour atteindre ces objectifs sont multiples : équipements matériels nouveaux, extensions des surfaces utiles, rationalisation des zones logistiques, amélioration des critères de sécurité du port, création ou extension de pontons et de quais, remblais sur le littoral, etc. Ces projets engagent un budget important de 160 millions et un rythme de réalisation très soutenu. Les fondamentaux financiers et techniques sont évidemment primordiaux mais des critères majeurs comme celui du social ou de l'environnemental ont été intégré à la démarche. Du point de vue social les 63 employés de l'ancien concessionnaire ont tous été réintégrés dans MCG. Ils accèderont  à des évolutions de postes et les formations nécessaires aux nouveaux modes d'exploitation qui vont être mise en place. La certification ISO 14001 est un objectif affiché du dossier de la DSP, il marque l'engagement de MCG et sa politique vis-à-vis de l'environnement comprise dans le concept de "GREEN PORT".


Les bonnes pratiques :

D’un point de vue environnemental, MCG entend développer le concept de « Green Port », autrement dit une politique d’engagement vis-à-vis de l’environnement.
  Au-delà du projet  « mangrove – éco-parc » (voir page …) plusieurs actions sont d’ores et déjà engagées : traitement, ramassage et tri des déchets, rationalisation des zones dites de risque et mise en place d'équipements de protection vis-à-vis de pollutions potentielles. Enfin, l'entretien et le maintien d'espaces verts, la révision des équipements d'éclairage, la convention d'effacement sont autant de projets en cours de d’élaboration.
 

Une mission majeure sur le milieu marin :

Une équipe de compétences pluridisciplinaires : océanologie, spécialiste du récif, de la mangrove, a été mobilisée progressivement en octobre 2013 pour établir une reconnaissance des fonds marins situés dans le périmètres immédiat du port.
Les premières indications ont déjà participé à la modification d'éléments importants du projet d'aménagement et la partenariat de cette équipe est une valeur ajoutée permanente dans la conception et les choix de nos futurs réalisations. La mission possède un cadre pluriannuel pour assurer un suivi indispensable des développements des différents chantiers dans le temps et le contrôle des impact sur le milieu du lagon. En parallèle des études hydrologiques et géologique complètent par des données terrestres, le spectre des paramètres impactant pour l'environnement et les schémas d'aménagement.

Hormis le respect des réglementations, les choix fait par MCG de promouvoir l'activité touristique par exemple est une gage de respect et de valorisation de l'environnement. L'île blanche, petit îlot situé avec son récif de belle qualité en face de la côte Est sera préservée comme un capital naturel important qui pourra profiter aux éventuelles visites de croisiéristes en bateau-fond de verre. Au Sud de la zone portuaire, un projet d'éco-parc d'environ 25 ha est à l'étude et permettrait aux visiteurs croisiéristes comme aux résidents locaux d'accéder à un premier espace de référence dans ce domaine. Ce projet pourra être l'occasion de mettre en valeur l'usine sucrière en ruine située à l'Ouest du village de Longoni.
 
Retourner au contenu | Retourner au menu